La PropTech, kesako ?

On l’entend partout : « La PropTech est en train d’arriver et va révolutionner le secteur immobilier ». Mais qu’est-ce que la PropTech ? Le nouveau terme à la mode ou un réel enjeu pour les prochaines décennies ? On fait le point sur la situation en 2021… vers l’infini et au-delà !

Source : We Invest, Immo2 Pro, PropTech Lab, PwC

La Prop-Quoi ?

La définition officielle de la PropTech la décrit comme « toutes les innovations technologiques et techniques dans la chaîne de valeur de l’immobilier ». Et comme souvent, les définitions ne sont compréhensibles que lorsqu’on maîtrise déjà le sujet… CONCRÈTEMENT DONC, la PropTech correspond à la transformation numérique qui agit dans le secteur immobilier dans sa définition la plus large (de la construction à la commercialisation, du studio à la ville de demain). Cela comprend à la fois les avancées technologiques mais également le changement de mentalité dans le secteur, que ce soit celui des acteurs du secteur mais aussi celui de ses consommateurs.

Autrement dit, la PropTech regroupe toutes les « startups et compagnies qui fournissent des produits innovants, technologiques ou des nouveaux modèles visant à l’amélioration du secteur immobilier, en tenant compte du contexte digital changeant et des nouveaux modes de consommation » — Vincent Lecamus, fondateur Immo2. À l’échelle européenne, c’est plus de 3.000 compagnies qui se consacrent entièrement à la PropTech dont près de 200 en Belgique en 2021… et parmi elles : We Invest, une des rares agences immobilières membre du PropTech Lab, le réseau des entreprises PropTech de Belgique.

Pourquoi la PropTech est une priorité pour l’immobilier ?

On comprend donc mieux l’engouement à s’approprier cette tendance. S’il y a encore 10 ans, on ne parlait pas (autant) de PropTech, certaines start-up immobilières commençaient déjà à faire leur apparition sur le marché, bien décidées à révolutionner le secteur. Et aujourd’hui il est impensable de faire fi de cette tendance.

Si le secteur des taxis est celui qui a fait couler le plus d’encre (d’où le terme « Uberisation » qui vient décrire ce “putsch” où un acteur ancré depuis des décennies est destitué au profit d’une start-up qui intègre le numérique au cœur même de ses processus), c’est loin d’être le seul exemple. D’autres secteurs en ont fait les frais : pensez à l’industrie du cinéma ou celle de la musique. Capitalisant sur leur prédominance, les acteurs historiques ne se sont pas rendu compte du changement qui s’opérait concernant les modes de consommation. Aujourd’hui, Spotify, Deezer, YouTube d’un côté, Netflix de l’autre maîtrisent la distribution musicale/télévisuelle à l’échelle mondiale !

On ne parle désormais plus de celui qui saura mettre le plus d’argent ou de l’acteur le plus ancré. Que ce soit les taxis ou les géants de la musique ou du cinéma, c’est le modèle même du secteur qui a été repensé pour mieux répondre aux besoins des clients qui changent : les nouveaux arrivants analysent ces changements en profondeur pour y apporter une vision nouvelle, de meilleures solutions, de meilleures expériences et rafler la mise. C’est donc un vrai « risque » pour de nombreux secteurs… dont l’immobilier.

Chez We Invest, nous avons choisi de ne pas considérer cette digitalisation comme un risque mais comme une opportunité, nous avons fait le choix d’embrasser les technologies et de les intégrer à notre quotidien. Découvrez comment…

L’impact du Covid sur cette digitalisation

Avant toute chose, il est évident que 2020 fut une année charnière, a transformé fondamentalement l’industrie immobilière( mais pas que) et accéléré la numérisation et l’adoption de technologies.

« Malgré tous les torts qu’on peut lui attribuer, la crise actuelle ne fait qu’amplifier une tendance déjà bien présente mais pas encore totalement actée par tous. L’immobilier devait se réinventer et le Covid-19 a inévitablement accéléré cette digitalisation en dépoussiérant un secteur reconnu pour son opacité et sa complexité. » — Raphaël Mathieu, CEO de We Invest

À quel métiers de l’immobilier la PropTech s’attaque-t-elle ?

La réponse est simple : à tous ! La force de la PropTech est qu’elle vient révolutionner le secteur par tous les bouts : de l’intelligence artificielle, à la réalité augmentée, en passant par la blockchain, la domotique ou encore le Big Data.

En Belgique et partout ailleurs, ce sont tous les métiers de l’immobilier qui sont visés : la gestion locative, le courtage, le retail, la promotion, la construction… Aucun secteur n’est épargné et l’on pourrait citer des milliers de manières d’innover dans l’immobilier.

À cet égard, on peut distinguer les entreprises qui se positionnent pour remplacer le professionnel par des technologique. Là où d’autres viennent fournir des outils plus performants, pour améliorer son offre ou son efficacité. Et attention SPOILER ALERT, c’est sur cette deuxième vague qu’à décidé de surfer We Invest.

La PropTech chez We Invest

Là où certaines entreprises ont pour vocation que la technologie viennent remplacer l’agent immobilier, We Invest prend la tangente et veut continuer à placer l’humain au centre de la chaîne de valeur.

Chez We Invest, la technologie et l’automatisation sont (et seront toujours) mises au service des professionnels de l’immobilier. Elles leur permettent d’automatiser une série de tâches répétitives, de réaliser du marketing à moindre coût ainsi que de se concentrer sur leur cœur de métier : l’humain ; qui a encore plus d’importance aujourd’hui avec ces contacts physiques limités.

« La modernisation du monde de l’immobilier doit permettre de voir la technologie comme complémentaire et non concurrente à l’humain. En particulier, voir la technologie comme un levier pour des leads mieux qualifiés, comme une solution pour simplifier et automatiser les tâches administratives, permettant ainsi aux agents immobiliers de se concentrer uniquement sur ce qu’ils font de mieux, c’est-à-dire le relationnel, le commercial et l’humain. » — Raphaël Mathieu, CEO de We Invest

Comment réagir face à la PropTech ?

Darwin et sa théorie de l’évolution ne nous contredira pas : face à un changement, il n’existe que 2 manières de réagir : tenter d’aller à l’encontre du changement en espérant que celui-ci prenne un nouveau tournant ou vivre avec son temps et s’adapter.

La révolution étant en marche, la solution la plus facile reste encore de rejoindre les acteurs qui ont intégré l’innovation au cœur de leur fonctionnement.

Dans le secteur du courtage, We Invest est passé d’agence immobilière “axée tech” à un véritable réseau d’agences innovantes. Notre rôle est désormais d’accompagner les professionnels de notre réseau à embrasser ces changements, plutôt que les craindre et se laisser dépasser. Concrètement, nos experts « tech » vont :

  • S’informer sur les tendances émergentes ;
  • Anticiper les futurs besoins de vos clients ;
  • Innover, être force de proposition pour mieux répondre à ces besoins ;
  • Développer ou investir dans les outils performants ;
  • Centraliser ces différents outils sur un seul et même espace, et s’assurer de leur bonne collaboration ;
  • Tester de nouvelles manières de procéder.

En travaillant sur tout ceci POUR vous (et AVEC vous), vous avez l’opportunité de vous consacrer sur votre valeur ajoutée, celle que jamais aucun ordinateur ne pourra remplacer : votre contact client, vos connaissances, votre encadrement.

Et si vous ne rejoigniez ? Découvrez l’ensemble des services et outils que nous proposons à nos équipes !

--

--

Repensons l'immobilier

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store